Anqi Ju

Né en 1975 à Ürümqi, dans la province du Xinjiang, Chine, Ju Anqi est diplômé du Département de réalisation de l'Académie du film de Beijing.

En tant que l'un des réalisateurs les plus connus de la nouvelle génération chinoise de cinéastes et d'artistes multimédia, ses films expérimentaux ont été exposés au Centre Pompidou (Paris), au MoMA (New York) et au Lincoln Center (New York). Le premier film de Ju était «There’s a Strong Wind in Beijing», qui a utilisé des filims huit ans après leur date d'expiration, a été sélectionné pour l'entrée du Festival international du film de Berlin en 2000 et est devenu un jalon pour les films expérimentaux chinois. Son film récemment «Poet on a Business Trip», a été présenté à l'occasion du Festival international du film de Rotterdam, qui a remporté le prix Netpac et le Grand Prix du 16e Festival international du film de Djéoju, ainsi que trois autres prix internationaux. En avril 2016, Ju Anqi a produit un nouveau film «A Missing Policeman» qui a co-vedette plus de 20 artistes contemporains de la Chine. Le critique de cinéma Tony Rans a loué de tous les co-stars de comme les seuls ingénieurs de ce film. En tant que l'un des rares artistes chinois cross-media, sa pratique indépendante intègre un ensemble d'oeuvres d'art à multiples facettes avec des boîtes à lumière et des boîtes à lumière LED, qui forme le noeud de sa production.

Les exposition et projections personelles de Ju Anqi sont: Beijing Railway, Mo Shang Experiment, Beijing, Chine (2016); Big Characters, Beijing 3 Gallery, Beijing, Chine (2016); Ju Anqi: Action Trilogy, UCCA, Beijing, Chine (2015); Action Triology: Ju Anqi’s Retrospective, Power Station of Art, Shanghai, Chine (2015). Dans les années récemment, son expositions de groupe mondiale sont: Tales of Our Time Film Program, Solomon R. Guggenheim Museum, New York, EUA (2017); The Vågestykke Project, National Public Art Organization, Université college de Bergen, Bergen, Norvège (2017), China Independent 2017, Filmpodium Der Stadt, Zurich, Suisse (2017); Go Live, Tong Gallery, Beijing, Chine (2016); Art of the Real, Musée national d’art modern et contemporain, Séoul, Corée du Sud (2016); Cross Boundaries: Moving Images from China, Barcelone, Espagne; Santa Monica, EUA (2016); DRAFT, Institute for Contemporary Art Research, Zurich, Suisse (2016); Imagery and Imagination – Uneasy Trip to China (programme de conservation à la Quartrième festival international du filme documentaire et experimental d’Arkipel), Jakarta, Indonesie (2016); A Desire to Express in Cold Form, Mo Shang Gallery, Beijing, Chine (2016); Covered Art of the Real, Lincoln Center, New York, EUA (2015); Ash, Blade, Frame, Ocean, Jimei x Arles: Festival international de le photographie East West Encounters, Xiamen, Chine (2015); No Real Body – Troisième biennal industriel de l’art contemporain d’Oural, Oural, Russie (2015); DIE 8 DER WEGE, Uferhallen, Berlin, Allemagne (2014); Alors la Chine?, Centre Pompidou, Paris, France (2003).

Ju Anqi vit et travaille actuellement à Beijing, Chine.  

 

Télèchargez le CV 

Press